La saponification à froid, qu'est ce que c'est ?

Au début, il y a une merveilleuse alchimie. Celle qui se produit lorsque l'on mélange des huiles savamment dosées à de l'eau et de la soude, et qui donne une pâte à la texture onctueuse de crème pâtissière. Ensuite, de la chaleur. La pâte à savon chauffe légèrement, et se solidifie. Minutieusement coulée dans des moules, la pâte à savon se solidifie. Le savon ainsi obtenu est démoulé, puis découpé selon la forme que l'on souhaite lui donner. Enfin, il y a de la patience. Les savons sont mis à sécher pendant quatre à six semaines, un temps de « cure » qui permet à la saponification de bien se terminer et au savon de bien durcir, et de ne pas fondre trop vite à l'utilisation.
Finalement, la savonnerie c'est un peu comme l'amour : il faut une bonne alchimie, de l'énergie, et beaucoup de patience !

La méthode de saponification à froid décrite ci-dessus est une technique ancestrale. À une époque pas si lointaine, la plupart des foyers fabriquaient leur propre savon. Elle s'est cependant vue peu à peu remplacée par d'autres méthodes de production, plus rentables mais bien souvent moins respectueuses, aussi bien de l'environnement que du corps humain (exploitation irraisonnée de l'huile de palme qui provoque une déforestation massive et anarchique, additifs nocifs et/ou dérivés de la pétrochimie, utilisation de graisses animales...).
La saponification à froid  a un faible coût écologique : peu énergivore, elle donne des savons entièrement biodégradables, et très doux. Le traitement des huiles à basse température permet d'en conserver toutes les propriétés. 


Qu'est ce qu'un savon surgras ? 

La saponification est une réaction dite "totale", c'est-à-dire que les huiles et la soude se consument l'une l'autre jusqu'à épuisement : il n'en reste pas dans le savon fini. Cependant, on peut choisir de doser les huiles de façon légèrement plus importante pour qu'une fois la réaction de saponification terminée, il reste tout de même de l'huile dans le savon. Cela donne donc un savon "surgras", qui sera plus doux qu'un savon classique, qui permet de ne pas agresser la peau et d'en préserver le film lipidique naturel.

Par ailleurs, les savons à froid sont naturellement riches en glycérine, hydratante, puisqu'elle est produite pendant la saponification. De nombreux industriels ont recours à divers procédés pour retirer la glycérine de leurs savons pour la revendre sous d'autres formes (crèmes hydratantes, etc), ce qui les rend plus agressifs pour la peau.

Comment conserver mon savon à froid ? 

Un savon peut se conserver plusieurs mois, voire même plusieurs années. On dit même que le savon se bonifie avec le temps : plus il sèche, moins il fondra vite à l'utilisation. 

Vous pouvez conserver votre savon dans une pièce à l'abri de l'humidité : évitez la salle de bains ! Une fois utilisé, évitez de le laisser dans un fond d'eau, il fondrait trop vite. Idéalement, conservez le sur un porte savon percé, pour laisser l'eau s'écouler. 

Au bout d'un certains temps, de petites taches jaunes peuvent parfois apparaître sur le savon. Il s'agit de petites taches d'huiles qui "remontent" à la surface. Ce n'est pas très esthétique, mais cela n'altère en rien la qualité du savon. Vous pouvez tout de même vous en servir. 


Qui suis-je ?

Je m'appelle Mailys et je suis passionnée par l'univers des cosmétiques, dans lequel je baigne depuis longtemps. J'ai toujours eu l'envie de créer mon entreprise. Un diplôme de sciences politiques en poche et au fil de rencontres, de lectures et de découvertes, j'ai commencé à m'intéresser aux produits naturels et à la Slow Cosmétique (c'est-à-dire la volonté de consommer des cosmétiques à la fois plus éthiques et plus écologiques). Je suis également persuadée que si nous voulons relever les défis posés par notre futur, nous avons besoin de réinventer à la fois notre économie et notre modèle de société, en nous montrant plus ouverts, plus créatifs et en recommençant à consommer de manière locale. J'ai commencé à fabriquer des savons, et puisque je n'ai pas réduit mon atelier en cendres, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure !